Présentation du livre « Une histoire de la Russie  » de J.-P. Arrignon

source: https://centrerusbranly.mid.ru/fr_FR/blog-2/-/asset_publisher/L97b4SYRhYLY/content/presentation-du-livre-une-histoire-de-la-russie-de-j-p-arrignon?inheritRedirect=false&redirect=https%3A%2F%2Fcentrerusbranly.mid.ru%3A443%2Ffr_FR%2Fblog-2%3Fp_p_id%3D101_INSTANCE_L97b4SYRhYLY%26p_p_lifecycle%3D0%26p_p_state%3Dnormal%26p_p_mode%3Dview%26p_p_col_id%3Dcolumn-1%26p_p_col_count%3D1

Un ouvrage d’un universitaire français sur mille ans d’histoire russe a été présenté à Paris

C’est la plus grande étude française sur la Russie de ces dernières années

PARIS, le 20 octobre. /TASS/ Le livre  » Une histoire de la Russie  » de Jean-Pierre Arrignon, chercheur français de renom, a été présenté au public mardi dernier lors d’une conférence à Paris. Comme l’ont souligné ses organisateurs, il s’agit de la plus grande étude française sur la Russie de ces dernières années, couvrant des événements historiques sur plus de mille ans – de la réinstallation des Slaves orientaux dans la plaine d’Europe orientale jusqu’à nos jours.

Le professeur Arrignon avait consacré plus d’un demi-siècle à l’étude de l’histoire de la Russie en cherchant dans ses écrits à expliquer la Russie à l’Occident, a estimé Benoit Ivert, directeur de la maison d’édition Perrin. – Ce livre est le dernier ouvrage de cet éminent universitaire décédé au printemps dernier.

Selon l’éditeur, le chercheur français était convaincu que l’histoire de la Russie est globale, et qu’il est nécessaire de considérer les événements non seulement en matière politique ou économique, mais aussi dans la culture et la vie publique. Une place importante a été accordée dans le livre au rôle de l’orthodoxie dans l’histoire de la Russie.

Jean-Pierre Chevènement, représentant spécial du président français pour les relations avec la Russie et ancien ministre français de la défense, qui avait bien connu l’auteur, a noté que Jean-Pierre Arrignon prônait le rapprochement franco-russe et était un opposant résolu à la russophobie. Il croyait que les meilleurs moments de nos liens étaient à venir, a remarqué l’homme politique.

Prouesse scientifique

Selon le diplomate Eugène Berg, le demi-siècle que le savant français a consacré à l’étude de l’histoire russe fut une prouesse scientifique. Il a rappelé qu’Arrignon était non seulement un chercheur profond, mais aussi un professeur remarquable qui a formé de nombreux étudiants. Cet ouvrage est le testament intellectuel du maestro, a souligné le diplomate français.

Dans sa présentation vidéo, Ekaterina Narochnitskaya, directrice des recherches à l’Institut d’Europe de l’Académie des sciences de Russie, a noté que l’ouvrage  » Une histoire de la Russie  » était « frappant par son ampleur ». « Jean-Pierre Arrignon était un penseur exceptionnel, un universaliste », a-t-elle noté.

Au nom des proches du scientifique français, Zoya Arrignon a remercié Leonid Kadyshev, le directeur du Centre spirituel et culturel orthodoxe russe à Paris de l’aide ’avoir accordé son aide dans l’organisation de la conférence. J’espère que le livre sera traduit en russe, a-t-elle conclut.

Lignes de la biographie

L’un des plus grands spécialistes occidentaux de l’histoire russe, Jean-Pierre Arrignon (1943-2021) a été membre des conseils scientifiques de plusieurs centres de recherche français, dont l’Institut des hautes études de la défense nationale. Il a été décoré de l’Ordre français des Palmes académiques pour ses services à l’éducation. Le professeur Arrignon a enseigné à l’université d’Artois, a été doyen de la faculté des sciences humaines de l’université de Poitiers et a été docteur honoris causa de l’université d’État de Yaroslavl.


Catégories : Articles récents

Laisser un commentaire

*

code